Annick Pujol
Psychologue à Paris 15 et à distance par Skype
 
105 rue du Théâtre, 75015 Paris 15
 
07 49 24 23 28
Annick Pujol
Psychologue à Paris 15 et à distance par Skype

Pour qui, pourquoi ?

« Le traumatisme n'est pas ce qui vous arrive ; c'est ce qui se passe à l'intérieur de vous à la suite de ce qui vous est arrivé. »
Lissa Rankin

Manque de confiance en soi, anxiété, phobies

Parfois, nous nous sentons limités dans notre vie. Nous voudrions avancer, nous sentir libre d’agir ou tout simplement vivre sereinement, mais nous n’y arrivons pas. Quelque chose nous bloque et échappe à notre volonté. Chez certaines personnes, il s’agira d’une phobie, chez d’autres cela prendra la forme de crises d’angoisse, d’attaques de panique, allant peut-être même jusqu’à l’agoraphobie. D’autres se sentiront limitées par un manque de confiance en elles ou une anxiété qui les envahit et prend toute la place. Ou encore, certains voudront perdre du poids, mais se retrouveront en échec, indépendamment de leur volonté. 

Ces limites ne sont pas là par hasard.

Elles nous protègent contre le risque d’être submergés par des parties de nous traumatisées. Par exemple, une personne qui a vécu de façon traumatique une chute de vélo étant enfant, peut avoir développé la croyance selon laquelle le monde est dangereux. Le cerveau va alors se mettre en état de vigilance permanent et chaque nouvel incident viendra renforcer cette croyance. Adulte, elle se sentira alors envahie par l’anxiété, ce qui la limitera dans ses possibilités. Le cerveau émotionnel ne fera pas la différence entre ce qui a été dangereux pour elle à un moment donné et une situation présentant des similarités, mais inoffensive dans le contexte actuel. 

Le travail sur ces traumatismes, à l’origine de l’anxiété, constitue donc un axe essentiel dans les séances de thérapie. Les techniques de gestion des émotions et du stress au quotidien y ont aussi une place importante.

Difficultés à gérer les émotions

Nous nous laissons parfois déborder par nos émotions au point d’avoir l’impression de perdre le contrôle et de ne plus être nous mêmes. Certaines personnes peuvent être envahies par la peur et perdre leurs moyens lors des examens, ou rester paralysées par le trac lors d’un oral. D’autres sont submergées par la colère à la moindre contrariété et peuvent avoir des comportements inadaptés dans les relations. Certains, au contraire, ne trouvent pas d’autre moyen que l’inhibition pour faire face aux émotions qui affluent. 

Tous ces comportements ont comme point de départ des émotions intenses que les personnes échouent à réguler.

Des techniques de gestion des émotions, comme l’EFT, peuvent contribuer à diminuer leur intensité.

Ces techniques ont l’avantage de pouvoir être utilisées en autonomie par les personnes, dans les moments où elles se sentent en difficulté.

Mais parfois cela ne suffit pas car l’intensité des émotions a pour origine des traumas du passé. Par exemple, une personne, qui reste paralysée par la peur lorsqu’elle passe un examen oral, peut avoir vécu des situations d’humiliation durant sa scolarité. Le cerveau aura alors associé situation d’oral et danger, et mis en place une réaction de protection à chaque fois que celle-ci se représentera. Parfois, ce processus est plus complexe et provient d’évènements moins directement liés. 

Les séances de thérapie pourront donc être orientées sur les traumas d’origine ainsi que sur l’apprentissage des techniques de gestion des émotions.

« Les émotions bannies se frayent un chemin et viennent assaillir le corps. »
Alice Miller

Période difficile à traverser

Nous traversons tous des périodes difficiles dues aux aléas de la vie. Les séparations, deuils, difficultés professionnelles ou relationnelles peuvent parfois générer des situations de détresse ponctuelle. Dans ce cas, les personnes auront besoin de soutien, et d’être accompagnées pour pouvoir dépasser plus aisément la situation de crise et y voir plus clair.

Nos séances seront alors axées sur cet accompagnement. Elles pourront parfois se poursuivre sur un travail plus en profondeur si la personne souhaite résoudre des traumas plus anciens qui impactent sa vie d’aujourd’hui. 

Schémas répétitifs et croyances

Parfois nous avons conscience que nous nous confrontons à des schémas répétitifs, cependant nous ne parvenons pas à y mettre fin. Certaines personnes peuvent, par exemple, enchainer les déceptions amoureuses ou attirer toujours les mêmes partenaires colériques. D’autres, dans leur travail, se retrouveront sans cesse face aux mêmes chefs qui abusent de leur bonne volonté. Certains peuvent aussi se heurter à des croyances du type « je ne suis pas capable de... » ou « je ne mérite pas de… » qui les amènent à s’auto-saboter.

Des croyances qui s'installent

Ces croyances proviennent de déductions que nous avons faites, suite à des évènements qui se sont produits dans notre vie. Elles se sont ensuite renforcées, à chaque fois qu’une situation similaire s’est présentée. Nous avons d’ailleurs parfois nous-mêmes attiré ces nouvelles situations, du fait de ces mêmes croyances. C’est ainsi que les schémas répétitifs se sont installés. 

Prenons l’exemple d’une personne qui, durant son enfance, a dû répondre aux besoins émotionnels et/ou physiques d’un parent dépressif. Cette personne a pu en déduire que, pour être aimée et reconnue, elle devait satisfaire les besoins des autres avant les siens. Elle reproduira alors ce schéma dans ses relations, en faisant, de la satisfaction des désirs des autres, sa priorité. Dans ces conditions, il ne lui sera pas possible de tenir compte de ses propres besoins et désirs, ni même de les identifier. C’est pourquoi il est probable qu’elle s’aperçoive, à un moment de sa vie, qu’elle est souvent entourée de personnes qui profitent de sa bonne volonté. 

Notre travail durant les séances, pourra porter sur le traitement des évènements et situations qui sont à l’origine des schémas et croyances, ainsi que sur les nouveaux comportements à mettre en place au quotidien.

« Très souvent un changement de soi, est plus nécessaire qu'un changement de situation. »
Théodore Monod

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.